5 choses à savoir sur le cunnilingus

Même s’il est pratiqué et apprécié par une grande majorité de personnes, certains éléments concernant le cunnilingus sont peu connus. En effet, nous avons souvent des idées reçues et nous passons à côté de certaines informations. Découvrez dans cet article 5 choses à savoir sur cette pratique sexuelle orale...

Qu’est-ce que le cunnilingus ?

Avant de commencer, petit point sur la définition d’un cunnilingus (cunni pour les expérimentés !). Cette pratique sexuelle est très souvent utilisée lors des préliminaires avant la pénétration ainsi que par les lesbiennes.

L’objectif de cet acte sexuel consiste à avoir un orgasme autrement. L’homme (ou la femme) place sa bouche au niveau du vagin de la femme, et il utilise sa langue et ses lèvres pour lécher la vulve et le clitoris de sa partenaire.

Cette pratique est souvent pratiquée lors des préliminaires, car elle accroît considérablement la lubrification du vagin des femmes. Mais vous pouvez également pratiquer un cunni en faisant de lui un acte sexuel à part entière.

Le terme « cunnilingus » n’est pas correct

L’étymologie de ce mot provient du latin « cunnus » qui signifie vulve et du verbe « lingere » qui veut dire lécher. Le participe passé est « linctus ». Pour que ce terme soit correctement utilisé, il faudrait donc employer le mot cunnilinctus, et non cunnilingus.

Afin d’éviter cette déformation, il est possible aussi de parler simplement de cunni. Cette pratique permet de stimuler l’organe féminin principalement avec la langue, mais aussi avec les lèvres ou, plus rarement, avec le nez !

Cunni, cunnilingus, fellation… Peu importe le mot utilisé pour lécher la chatte d’une femme, l’objectif reste le même : procurer du plaisir et faire jouir sa partenaire jusqu’à l’orgasme.

Le cunnilingus a longtemps été jugé humiliant pour les hommes

Pendant l’Antiquité, seuls les esclaves sexuels ou les lesbiennes le pratiquaient. En effet, il était fort dégradant pour les hommes de devoir embrasser le sexe des femmes. En Angleterre, une loi interdisait le cunnilingus au XVIIème siècle, sous peine d’une sanction. Pourtant, l’impératrice chinoise Wu Zetian adorait cette pratique et se moquait complètement de ce que les hommes en pensaient. D’après la légende, elle réclamait un cunnilingus aux étrangers venus lui rendre visite...

Sachez que de nos jours les hommes prennent également du plaisir à brouter la chatte de leur partenaire. En effet, le sexe masculin reste rarement au repos lors d’un cunni.

Certains d’entre eux ont la bite qui devient vite très dure dès qu’ils ont posé leurs lèvres ou leur langue sur le clitoris de la femme. Prononcé correctement ou non, le cunnilingus peut offrir plus d’un orgasme et n’est plus vu comme une humiliation.

Cette pratique orale ne plaît pas à toutes les femmes

Bien que cela puisse paraître impensable pour certaines personnes, toutes les femmes n’apprécient pas de recevoir un cunnilingus. En effet, une mauvaise expérience vécue dans le passé, un sentiment de honte de son propre corps ou la peur d’avoir un sexe malodorant peuvent être les raisons d’un blocage face à cette pratique buccale.

Si c’est votre cas, n’hésitez pas à en discuter avec votre partenaire, la communication est la clé d’une relation épanouie. Vous pouvez également aborder le cunni différemment afin de vous relaxer. Par exemple, commencer par un massage complet du corps.

Au début, placez-vous sur le ventre puis terminer sur le dos. Votre homme (ou votre femme pour les lesbiennes) pourra terminer ce moment de détente en vous caressant les seins et le haut des cuisses. Et finir en léchant votre chatte délicatement au début et un peu plus goulument par la suite.

Il existe plusieurs positions pour pratiquer le cunnilingus

Si la position la plus fréquente pour la pratique du cunnilingus est celle de la femme allongée sur le dos dans un lit, des variations sont envisageables. En effet, pour varier les plaisirs et les sensations, vous pouvez opter pour une position différente à chaque fois. Vous pouvez même changer de position lors du même cunnilingus.

Vous pouvez commencer debout, puis vous mettre sur le ventre. Il est également possible de faire recevoir un cunni tout en faisant une fellation à son homme grâce à la célèbre position du 69.

ET pour atteindre encore plus vite l’orgasme, placez-vous en levrette ou encore en vous asseyant sur le visage de votre partenaire. Cette dernière position facilite l’accès à votre clitoris.

Changer de position, de temps en temps, permet de pimenter le rapport sexuel et de ressentir des effets différents pour encore plus de plaisir et jouir ainsi de différentes façons.

La confiance en soi est essentielle pour cette pratique sexuelle

Pour profiter totalement d’un cunnilingus, détendez-vous et oubliez toutes les appréhensions qui pourraient survenir durant ce moment. Afin de vous sentir parfaitement propre, prenez une douche avant de commencer.

Le goût et l’odeur de votre sexe augmentent l’excitation des hommes, vous ne devez donc pas vous en soucier outre mesure. Si le stress vous gagne, les parois de votre vagin risquent d’être sèches, malgré la salive de votre partenaire. Dans ce cas, utilisez un lubrifiant pour faciliter la stimulation de vos parties intimes.

Si vous avez peur de vous mettre autant a nu devant votre homme ou votre femme selon votre situation, il est possible de changer cela. Il vous est possible de faire cela dans votre lit avec une lumière tamisée. Et y aller petit à petit en fonction des sensations reçues.

Le cunnilingus procure un plaisir extrême à la plupart des femmes. Pourtant, n’oubliez pas que nous sommes toutes différentes. Si vous n’appréciez guère ce préliminaire, ce n’est pas grave. Il existe bien d’autres pratiques sexuelles pouvant vous combler de bonheur...

Le cunnilingus procure un plaisir extrême à la plupart des femmes. Pourtant, n’oubliez pas que nous sommes toutes différentes. Si vous n’appréciez guère ce préliminaire, ce n’est pas grave. Il existe bien d’autres pratiques sexuelles pouvant vous combler de bonheur et atteindre l’orgasme. Le tout est que vous trouviez ce qui vous permet d’atteindre l’orgasme en pimentant un peu votre sexualité.

Laisser un commentaire